Mot-clé - Jeune Force poétique française

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, 8 août 2017

Jeanne Moreau

Jeanne_Moreau__Elle_1963.jpg

La carrière de Jeanne Moreau en tant que chanteuse commence, on le sait, en 1963, avec un album de Serge Rezvani (alias Cyrus Bassiak) et la célèbre chanson « J’ai la mémoire qui flanche ». Quel rapport, me direz-vous, avec Micberth ? C’est que cette année-là, avec son ami Yves Boulay, il « monte »  […]

Lire la suite

lundi, 16 mai 2016

Une virulente plume...

ToursMag.jpg

Si Jean Royer, maire de Tours de 1959 à 1995, confia au Tourangeau Micberth une partie de l’animation culturelle de sa ville pour la saison 1967-1968, la situation se compliqua en 1968, année difficile pour l’équipe de la Jeune Force poétique française, association née en 1963 « qui va marquer  […]

Lire la suite

dimanche, 6 mars 2016

Poésie et liberté

M.-G._M._1963_014.jpg

En mars 2013, les archives départementales d’Indre-et-Loire rendaient accessible au public le fonds 237 J regroupant des plaquettes de poésie publiées par la Jeune Force poétique française, « organisme créé à Tours en 1963 par Micberth et qui a fortement marqué de son empreinte la vie culturelle  […]

Lire la suite

samedi, 20 février 2016

Serge de Beketch

De_Beketch.jpg

Le 1er décembre 2010, Micberth écrit sur Facebook le texte qui suit. « Petite émotion ce soir. Je classe encore mes bouquins et je tombe sur le « Dictionnaire de la colère » de Serge de Beketch qui est parti rejoindre, il y a quelques années, ses « chers anges ». Et je trouve sur la page de garde  […]

Lire la suite

samedi, 13 février 2016

La danse des mots

Leautaud3.jpg

Tout petit, déjà, Micberth aimait les mots. C’est en 1953, à l’âge de 8 ans, qu’il écrit son premier poème, un moyen pour lui d’échapper à l’incompréhension familiale, de s’évader du monde étroit qui l’étouffe. Dix ans plus tard, il fonde la Jeune Force poétique française. Il lance alors le «   […]

Lire la suite

lundi, 3 novembre 2014

BHL, go home !

La_Lettre_003.jpg

Les gens sont méchants. Déclaré persona non grata en Tunisie et prié de rentrer à la maison, BHL plaide non coupable : ses intentions étaient louables. Le « nouveau (pas tant que ça) philosophe » serait-il incompris ? Il y a trente ans déjà, Micberth dénonçait le jeune homme dans La Lettre (avril  […]

Lire la suite

jeudi, 1 mai 2014

La divine surprise

A.D.G_3.jpg

Un soir de l’année 1970, Alain Fournier dit Camille, ex-collaborateur et directeur littéraire de Micberth aux éditions de la Jeune Force poétique française (de 1966 à 1971) annonce à ce dernier sa volonté de renoncer à la littérature pour se consacrer à son travail de broc’ et de bouquiniste.  […]

Lire la suite

jeudi, 24 octobre 2013

Ils nous ont quittés

lectures_francaises.jpg

« Michel-Georges MICBERTH s’est éteint le 19 mars 2013 à Autremencourt (Aisne), à l’âge de 67 ans. Il était né à Tours, le 12 août 1945, sous le patronyme de Michel-Georges Berthe. « Editeur, pamphlétaire, écrivain, son oeuvre est considérée comme se rattachant à « l’anarchisme de droite ». « Sa  […]

Lire la suite